Le Classicisme

Le Classicisme

 

Classicisme : 

  • phénomène francais
  • seconde moitié du XVII siècle, sous le règne de Louis XIV?
  • Bcp de règles

Auteurs classiques : écrivent entre 1660 et 1685 (Monarchie absolue)

Contextes religieux--- opposition entre Jésuites et Jansénites.

  • Pascal (1623-1662)--- "Les provinciales"

 

Edit de Nantes (1598) : Liberté de culte aux protestants.

La révocation de l'édit (1685) : Persécutions + départs des protestants à l'étranger.

 

Contexte intellectuel : 1634, Richelieu fonde l'Académie Francaise

  • Règles de bon usage de la langue francaise

 

Idéal Classique : L'honnète homme : sait vivre en société, talent de conversation, connaisances variés, simple et naturel.

Les classiques : croyance dans la nature humaine.

 

Imitation des auteurs de l'antiquité : En se fondant sur la raison, l'analyse de l'esprit et du coeur de l'homme, analyse psychologique.

But : Instruire et plaire.

 

Nouvelle définition des genres : distinction et hiérarchie, pas de mélange de genre. Opposé au Baroque.

Nouveaux genres : 

  • sermon (religion)
  • maximes (vie mondaine)
  • Roman classique

Vraismeblance et Bienséance : Insistance sur la nécéssité de la vraisemblance : faits vrais, à l'ateente du public.

Règle de la bienséance--- Importante : persos dignes d'intérêt, vertueux. Language et agissement conforme à leur nature.

 

Règle des trois unités : Unité d'action, de temps et de lieu.

En 24h dans un seul lieu.

Art classique : au service des puissants, Eglise et Roi.

Idéal classique : Idéal d'ordre, de mesure et d'équilibre.

Dans l'architecture--- Régularité et symétrie.

 

La fontaine (1621-1695) ; Molière (1622-1673) ; Pascal (1623-1662) ; Racine (1639-1699)

5 votes. Moyenne 4.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site